David Anton impressionnant à Gibraltar

Le très fort open de Gibraltar a été remporté comme d’habitude par Nakamura, grâce aux départages en parties rapides contre David Anton Guijarro, 22 ans (et Yu Yangyi).

Le jeune Espagnol s’était déjà fait remarquer l’an dernier à Gibraltar, stoppé lors de la dernière ronde par … Nakamura !

Il fait preuve de confiance face aux meilleurs joueurs du monde, mais il m’a avant tout impressionné par sa technique en finale. La finale de tours suivante est thématique, mais c’est rare même parmi l’élite qu’elle soit jouée sans aucune erreur.

Anton Guijarro,D (2650) – Gelfand,B (2721)
Gibraltar 2017

Les blancs jouent et gagnent.

Difficulté 4 sur 5

Voir la solution

Le GM Igor Nataf teste un nouveau répertoire

Le GM français Igor Nataf a mis en place un projet original : il teste un nouveau répertoire d’ouvertures – qu’il connait assez peu pour l’instant – en jouant deux parties par jour en 10 min + 3s.

Il les commente en temps réel et il les poste sur sa chaîne youtube.

En voici une qu’il a joué hier :

Très instructif car il explique sincèrement ses raisonnements et donc on comprend bien ses processus de décision. C’est un joueur très analytique, et un puriste.

Voyez à la fin comme il en veut à son adversaire d’avoir été aussi superficiel ! Merci Thomas Di Bella pour le tuyau.

 

Grischuk trouve une solution digne d’une étude pendant un blitz

C’est une partie du récent Championnat du Monde de blitz. Je l’ai suivi en direct et c’est la partie qui m’a le plus impressionné malgré quelques fautes. Vous pouvez regarder la vidéo à la fin de l’article.

Tout vient d’une gaffe de Nakamura dans une position égale : il monte son roi imprudemment. Et Grischuk trouve une superbe réfutation :

Nakamura,H (2779) – Grischuk,A (2737)
Doha blitz 2016

Les noirs jouent et gagnent.

Difficulté 2 sur 5

Grischuk a utilisé 6 secondes pour trouver le gain.

Voir la solution et la vidéo

Leçons de blitz par Loek Van Wely

Une session de blitz commentée en direct par le septuple champion des Pays-Bas Loek Van Wely, surnommé King Loek par ses fans. Ça ne commence qu’à 0:30.

Son style est agressif et optimiste. Avec les blancs il est souvent prêt à donner la paire de fous pour avoir un fort centre.

Il a parfois besoin de tempérer son instinct agressif pour pas faire de folie : il se retient de justesse de jouer g4 dans deux parties différentes à 5:45 et 22:30.

Wesley So en tête du London Chess Classic

A une ronde de la fin du tournoi l’Américain a 5,5 points sur 8, suivi par son compatriote Caruana avec 5 points.

Wesley So impressionne par la qualité de son jeu – quasiment aucune faute dans ce tournoi ! – et sa très bonne préparation d’ouvertures.

Il a battu Nakamura plutôt facilement lors de la ronde 1 :

Nakamura,H (2779) – So,W (2794)
Londres 2016

Les noirs jouent et gagnent.

Difficulté 2 sur 5

Voir la solution

Carlsen conserve son titre !

karjakin-carlsen_2016
photo Maria Yassakova

Le Championnat du Monde s’est conclu par un départage en quatre parties rapides.

Dans la 1ère partie Karjakin avec les blancs n’obtient pas grand chose et la nulle est conclue rapidement.

Dans la 2e Carlsen joue une partie brillante, surclasse largement son adversaire et prend un avantage matériel décisif. Il a aussi une bonne avance au temps, et connaissant sa technique on attend tous qu’il conclue facilement. Mais il commet plusieurs erreurs, se précipite au lieu d’être patient et gâche son avantage : nulle !

Après un tel fiasco, qui rappelle les parties 3 et 4 du match, ça parait difficile pour Carlsen de ne pas être trop affecté et de rester à son meilleur niveau.

Lire la suite

8e partie du Championnat du Monde

Voici deux moments marquants de la victoire de Karjakin : le zeitnot à l’approche du 40e coup et les derniers coups avant l’abandon de Carlsen.

On peut apprécier les commentaires instructifs de Judith Polgar et Nepo, et essayer de pardonner le 3e larron qui coupe la parole des spécialistes et se passionne pour les évaluations en pourcentage de l’ordinateur.

Maintenant il reste seulement quatre parties à Magnus Carlsen pour essayer d’égaliser…

A suivre sur le site officiel du Championnat du Monde