Archives de catégorie : Vidéo du mois

Tal Memorial 2013 : blitz Morozevich – Carlsen

Ce blitz est très spectaculaire, pas besoin de comprendre les commentaires en russe pour l’apprécier ! Les deux joueurs veulent gagner et quand une répétition survient à partir de 29…Da1+ personne ne veut réclamer la nulle, jusqu’à ce que Morozevich finisse par éviter la répétition.

En fait Carlsen domine la partie dès l’ouverture jusqu’à sa gaffe 28…De5??, qui permet au Russe de prendre l’initiative. L’attaque finale avec dame et cavalier est superbe.

Rejouer la partie

Encore Svidler en blitz !

Je suis fan des sessions de blitz de Svidler, car il a cette faculté rare de très bien les commenter en temps réel – avec une grande lucidité.

Ici les blitz commencent vraiment à 2:25, ce qui précède n’a pas d’intérêt.

Svidler a décidé avec les noirs de jouer surtout des défenses modernes avec a6, avis aux amateurs. Il explique qu’il a longtemps pratiqué cette ouverture mais que là il est un peu rouillé.

Il est en petite forme, souvent obligé de batailler dans des positions inférieures. A 15:30 il donne une bonne leçon de stratégie en refusant le pion central quand il a une qualité et un pion de retard.

A 23:48 son adversaire joue l’horrible b4 qui lui offre sur un plateau un pion passé protégé. Svidler est choqué de voir ça ! Mais à partir de 24:20 ses mauvaises qualités de manipulateur de souris ne lui permettent pas de conclure avec une dame d’avance. Le blitz reste du blitz, même pour Svidler !

 

Le GM Igor Nataf teste un nouveau répertoire

Le GM français Igor Nataf a mis en place un projet original : il teste un nouveau répertoire d’ouvertures – qu’il connait assez peu pour l’instant – en jouant deux parties par jour en 10 min + 3s.

Il les commente en temps réel et il les poste sur sa chaîne youtube.

En voici une qu’il a joué hier :

Très instructif car il explique sincèrement ses raisonnements et donc on comprend bien ses processus de décision. C’est un joueur très analytique, et un puriste.

Voyez à la fin comme il en veut à son adversaire d’avoir été aussi superficiel ! Merci Thomas Di Bella pour le tuyau.

 

Leçons de blitz par Loek Van Wely

Une session de blitz commentée en direct par le septuple champion des Pays-Bas Loek Van Wely, surnommé King Loek par ses fans. Ça ne commence qu’à 0:30.

Son style est agressif et optimiste. Avec les blancs il est souvent prêt à donner la paire de fous pour avoir un fort centre.

Il a parfois besoin de tempérer son instinct agressif pour pas faire de folie : il se retient de justesse de jouer g4 dans deux parties différentes à 5:45 et 22:30.

8e partie du Championnat du Monde

Voici deux moments marquants de la victoire de Karjakin : le zeitnot à l’approche du 40e coup et les derniers coups avant l’abandon de Carlsen.

On peut apprécier les commentaires instructifs de Judith Polgar et Nepo, et essayer de pardonner le 3e larron qui coupe la parole des spécialistes et se passionne pour les évaluations en pourcentage de l’ordinateur.

Maintenant il reste seulement quatre parties à Magnus Carlsen pour essayer d’égaliser…

A suivre sur le site officiel du Championnat du Monde

Rogers – Kasparov 2001

On trouve sur youtube des vieilles vidéos en français de Diagonale TV, en voici une qui date de 2001 présentée par Eloi Relange (et Stéphane Laborde) avec pour invité Jean-Luc Chabanon.

Dans les 10 premières minutes on apprend quelques anecdotes amusantes, notamment l’avis de Kasparov lui-même sur le niveau de Jean-Luc.

Ensuite c’est l’analyse d’une victoire de Kasparov par les deux GM.

Le retour de Kasparov en blitz à Saint Louis

Les 28 et 29 avril Garry Kasparov a fait un retour remarqué. Il a affronté en blitz de 5 min + 3 s de délai les trois meilleurs joueurs des Etats-Unis, tous membres du top 10 mondial : Nakamura le spécialiste du blitz, Caruana et So.

J’ai suivi ça en direct, avec les commentaires hystériques à l’américaine de Seirawan, Ashley et Shahade. Les spectateurs n’ont pas été déçus : Kasparov est toujours aussi brillant sur l’échiquier, charismatique et impressionnant dans son attitude. Il joue très agressivement, domine la plupart des parties et seules quelques gaffes l’ont empêché de remporter le tournoi.

La présentation des joueurs commence vers 13:00, et les parties à 17:20.

La ronde 5 Kasparov-Naka (1:31:25) est particulièrement impressionante : Nakamura prend une leçon sur la Partie Ecossaise.

Lire la suite