Carlsen conserve son titre !

karjakin-carlsen_2016
photo Maria Yassakova

Le Championnat du Monde s’est conclu par un départage en quatre parties rapides.

Dans la 1ère partie Karjakin avec les blancs n’obtient pas grand chose et la nulle est conclue rapidement.

Dans la 2e Carlsen joue une partie brillante, surclasse largement son adversaire et prend un avantage matériel décisif. Il a aussi une bonne avance au temps, et connaissant sa technique on attend tous qu’il conclue facilement. Mais il commet plusieurs erreurs, se précipite au lieu d’être patient et gâche son avantage : nulle !

Après un tel fiasco, qui rappelle les parties 3 et 4 du match, ça parait difficile pour Carlsen de ne pas être trop affecté et de rester à son meilleur niveau.

Et pourtant le Norvégien réagit parfaitement lors de la 3e partie : un superbe sacrifice de pion positionnel pour obtenir une bonne attaque avec Dame et Cavalier. Il gagne et mène le match pour la 1ère fois.

La 4e partie est délicate pour Karjakin qui doit gagner avec les noirs : il joue une sicilienne mais Carlsen le surprend par un système très solide. Les noirs se font étouffer petit-à-petit, et Carlsen se paye même le luxe de conclure le match par un élégant sacrifice de dame qui force le mat !

Bravo à Carlsen, ça fait plaisir que le joueur le plus fort – avec la compréhension du jeu la plus profonde – ait gagné.

Mais il va devoir travailler sur une grave faiblesse montrée lors de ce match : l’incapacité à gagner les positions gagnantes quand il est confronté à une défense acharnée. Dans un match contre un joueur du calibre de Caruana ou MVL il ne pourra pas se permettre de dilapider des demi-points. C’est d’ailleurs ce même défaut qui a coûté son titre à Capablanca au profit d’Alekhine…

Le site officiel du match

Les parties 2, 3 et 4 du départage, sans commentaires :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − dix-huit =