Gibraltar

C’est le Bulgare Ivan Cheparinov qui remporte le très fort Open de Gibraltar, joué du 27 janvier au 6 février.

Il a battu en parties rapides de départage Nikita Vitiugov, qui lui-même venait de vaincre Vassily Ivanchuk. Les trois joueurs étaient ex-aequo au terme du tournoi avec 8 points sur 10 rondes.

Dommage ce système de départage, car Ivanchuk avait mené tout le tournoi dans un style brillant, il avait la meilleure performance et méritait largement sa 1ère place sur la grille américaine…

Voici un extrait d’une partie d’Ivanchuk contre le Chinois Li Chao, où l’Ukrainien fait preuve d’une impressionnante précision au milieu des complications tactiques.

Ivanchuk,Vassily (2739) – Li,Chao (2680)
Gibraltar 2014

Les Noirs viennent de jouer 21…e4.

Les Blancs jouent et gagnent.

Difficulté 5

Solution :

22.Cxe4!

Il faut défendre la case f2.

22…Fxg3

23.Dxg3!

23.hxg3?? De5! suivi de Dh5 avec une attaque de mat.

23…Df4!

23…Dxg3 24.hxg3 +- Trois pions d’avance.

Menace le Ce4, et aussi un mat du couloir.

24.Dxf4!

24.h3?? Df1+ 25.Txf1 Txf1 mat

24…Txf4

25.h3!

25.Te1? Txe4! 26.Txe4 Cf2+ 27.Rg1 Cxe4 est à l’avantage des Blancs, avec trois pions pour la pièce, mais pas simple.

25…Ce3 26.Td4!

26…Cf5!

Vise g3 pour faire une fourchette.

26…Ff5 27.Ta4!? Menace mat. 27…h5 28.Cd6+-

27.Tb4! Txe4

28.Txb7+-

Les Blancs ont quatre pions passés liés en échange de la pièce. En finale c’est décisif.

28.Txe4? Cg3+ 29.Rg1 Cxe4 n’est pas clair.

28…h5!?

28…Fe8 29.c4!?+- On avance les pions ensemble.

29.g4!

Donne de l’air au roi blanc, et attaque une deuxième pièce noire.

Surtout pas 29.Txd7? Te1+ 30.Rh2 h4 Les Noirs menacent Cg3 suivi du mat imparable en h1. 31.g4 hxg3+ 32.Rg2 Te2+ -+ Par exemple 33.Rg1 Ce3! et les Blancs se font mater.

29…hxg4 30.hxg4 Fc8

31.Tc7! Te1+ 32.Rh2

32…Te2+ 33.Rg1 Cd6

34.Tc6!

Les Blancs gagnent une pièce, et restent avec beaucoup de pions d’avance. Le reste est facile pour Ivanchuk.

34…Fxg4 35.Txd6

35…Rh7 36.Fc4

36…Td2

36…Txc2?? 37.Fd3+ et Fxc2.

37.Fd3+ Rg8

38.Tg6 Fh3

39.b4 Rf7!?

Un dernier piège : les Noirs menacent Txd3 suivi de Rxg6.

40.b5!

Typique d’Ivanchuk : il relève les défis tactiques !

40…Td1+

Les Noirs jouent leur quarantième coup avant d’abandonner.

40…Txd3 41.cxd3 Rxg6 est réfuté par 42.b6 Fc8 43.d6 Rf6 44.d7! Fxd7 45.b7+-

41.Rf2

Difficile de lutter contre quatre pions passés liés !

1-0

 

Le site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + 4 =