Finales d’échecs pratiques

finales_keresJ’ai enfin lu ce fameux livre de Paul Kérès, un classique. Ça a très mal commencé : j’ai appris dans l’introduction que « les fins de parties sont beaucoup moins captivantes à étudier que, par exemple, la théorie des ouvertures ou la stratégie du milieu de jeu. » Un point de vue très courant, surtout chez les joueurs qui n’ont jamais étudié la moindre finale, mais très surprenant venant d’un joueur aussi fort que Kérès !

Ensuite je me suis intéressé aux finales roi et pion contre roi, un sujet délicat du point de vue pédagogique. Le sujet est traité sérieusement, mais l’auteur n’utilise pas la théorie des cases clés. Ce sera donc difficile pour le lecteur d’évaluer rapidement ce type de finale, sans avoir besoin de calculer.

En revanche, la section concernant tour et pion contre tour m’a bien plu. Kérès a choisi les  positions les plus importantes pour la pratique. Et il explique bien les idées et les manœuvres, avec du texte à chaque fois que c’est nécessaire. Le reste du livre est du même niveau : des cas bien choisis, car ce n’est pas un traité complet mais un manuel pratique, et des analyses détaillées et très bien expliquées.

Recommandé à partir de 1500 élo. Une lecture agréable et instructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 2 =